Vêtement traditionnel chinois

Culture chinoise -

Vêtement traditionnel chinois

de lecture

Vous vous demandez quels sont les vêtements traditionnels chinois ? Sont-ils encore portés aujourd’hui ? Quelle est leur histoire ?

Chez Univers de Chine, nous sommes passionnés par la culture chinoise, nous vous apporterons donc la réponse le plus précisément possible.

Le vêtement traditionnel chinois fait partie intégrante de la culture chinoise. Entre Qiapo, Tangzhuang ou encore Hanfu, de nombreux vêtements traditionnels sont encore très populaires aujourd’hui. Vous en voyez même dans la vie de tous les jours sans vous en rendre compte !

Dans cet article, vous découvrirez un « top » des habits traditionnels les plus connus de l’empire du milieu. Vous découvrirez :

  • Le Hanfu
  • La Qipao
  • Le Tangzhuang
  • Le Zhongshan
  • Les vêtements des minorités ethniques

Après votre lecture, vous saurez tout sur les vêtements traditionnels chinois !

Sans plus tardez, commençons.

Le Hanfu (汉服)

La traduction littérale de Hanfu serait « vêtement Han ». Les Han étaient l’ethnie majoritaire à l’époque de la création de ce vêtement. Il englobe tous les types de vêtements traditionnels portés par le peuple des chinois Han, pour les hommes mais également pour les femmes.

hanfu robe chinoise

Durant la dynastie des Han, le Hanfu était porté par les membres de la cour impériale et quelques privilégiés. Assez vite, cet habit est devenu le vêtement national du peuple, tout le monde devait en porter un.

Le Hanfu est le plus ancien des vêtements traditionnels chinois ! La légende de sa création remonte à plus de 4000 ans en arrière. Selon la légende du hanfu, la compagne de Huangdi (l’empereur suprême des chinois), Leizu, aurait créé ce vêtement en tissant avec de la soie. Le Hanfu était initialement bien différent, de nombreuses dynasties ont amélioré ce vêtement au fil des siècles.

En plus d’être un vêtement très populaire en Chine, le Hanfu a également inspiré plein d’autre pays asiatiques dans son histoire ! Le kimono japonais ou encore le hanbok coréen sont par exemple tous deux inspirés de la robe traditionnelle chinoise. Ils sont d'ailleurs souvent confondu, mais le Hanfu est bien une invention chinoise !

vêtement-traditionnelle-chinois

Tombé dans l’oubli durant plusieurs décennies, le Hanfu est aujourd’hui revenu à la mode, particulièrement pour les femmes. En raison des nombreuses dynasties ayant amélioré le vêtement, il existe aujourd’hui de nombreuses variantes toutes plus belles les unes que les autres ! Cette robe chinoise est souvent utilisée comme cosplay (déguisement pour un événement).

Le Hanfu le plus populaire est une grande robe assez large, ou une tunique accompagnée d’une grande jupe. Elle peut être fabriquée en coton, en satin ou encore en soie. Le vêtement est parfois brodé et très folklorique ! Par exemple, on peut trouver des motifs de fleurs chinoises, de paon, de dragon ou encore de Phoenix.

bannière-hanfu

Le Qipao (旗袍)

Aussi appelé Cheongsam, le Qipao est issu du Changpao (longue robe), un vêtement porté par les femmes mandchou durant la dynastie Qing (1644-1912). Le peuple mandchou est également appelé le peuple Qi, d’où le nom Qipao.

qipao

Ce sont très certainement les robes chinoises pour femme les plus connues dans le monde. A la base, le Qipao est un vêtement très ample pour cacher les formes des femmes. Au 20ème siècle, une variante plus moulante de la robe fait son apparition à Shanghai.

Très vite, cet habit chinois traditionnel devient un symbole de modernité et de luxe pour la femme chinoise. Au fil des décennies, le Qiapo est devenu beaucoup plus abordable et donc accessible à tous.

Si le Qiapo est aussi connu aujourd’hui, c’est principalement grâce au cinéma Shanghaïen assez populaire à l’époque. Ses lignes de couture simples mais exotiques ont inspiré de nombreux créateurs de vêtements.

cheongsam

Aujourd’hui, toutes sortes de variante de cette robe chinoise existent : robe longue ou courte, avec ou sans motif, coton ou soie, manches courtes, longues ou sans manches … Il y a l’embarras du choix ! Il existe également de nombreux modèle ou la broderie est mise à l’honneur !

Ce vêtement est très apprécié car tout le monde peut le porter assez facilement, quel que soit l’âge. Le Cheongsam est le plus souvent porté en robe de soirée pour les événements comme les mariages, les fêtes traditionnelles, les soirées mondaines, le nouvel-an ou encore les concours de beautés. Mais il est tout à fait possible de le porter dans la vie de tous les jours ! On s’en sert également comme uniforme dans les restaurants, les hôtels ou les compagnies aériennes.

bannière-qipao

Le Tangzhuang (唐装)

Egalement appelé le costume Tang, Tangzhuang se traduit littéralement par « vêtement Tang ». Beaucoup de personne pense qu’il s’agit du vêtement traditionnel de la dynastie Tang (618-907), mais ce nom ne vient pas de là. Le nom Tang Zhuang a été donné par les chinois d’outre-mer.

tangzhuang

La dynastie Tang est considéré comme l’une des plus prospères de l’histoire de la Chine, c’est pourquoi dans de nombreux pays les quartiers chinois sont généralement appelés Tang People Street. Le costume Tang porte donc ce nom plus pour la symbolique que pour la dynastie du même nom.

En réalité, le costume traditionnel Tang est créé au début des années 1900. C’est une combinaison de veste mandchoue et d’éléments des vestes occidentales.

En 1929, le gouvernement met en place un système d’uniforme. C’est à ce moment que le costume Tang devient l’un des vêtements officiels nationaux pour les hommes. Cette même année, les médias du monde entier ont popularisé ce vêtement. Depuis cela, de nombreuses personnes considèrent le Tangzhuang comme l’un des costumes traditionnels chinois les plus typiques.

femme avec tangzhuang

Encore aujourd’hui, ces costumes sont très utilisés dans les films populaires de Kung Fu ou d’action, renforçant cette croyance que le vêtement est très ancien. Dans les films, on utilise surtout des modèles de vestes longues, semblable à une blouse.

Bien qu’il s’agisse principalement d’un vêtement pour homme, il arrive que les femmes aussi portent un costume Tang. La veste est généralement de manches longues mais des variantes existent.

Sur ce vêtement traditionnel on trouve quatre caractéristiques principales : le col mao, les nœuds chinois, la matière (généralement un tissu traditionnel chinois comme de la soie) et enfin les épaulettes pour ajuster la veste. On trouve aussi parfois de très belles broderies sur le vêtement !

bannière-pub-tangzhuang

Le Zhongshan (中山裝)

Très connu sous le nom de costume Mao, le Zhongshan est un vêtement majoritairement porté par les hommes.

zhongshan

Ce costume oriental a surtout fait parler de lui après la fondation de la République de Chine en 1912. Sun Yat-Sen, également appelé Sun Zhongshan (d’où le nom du vêtement) est le premier homme politique à préconiser ce vêtement pour tous. Le costume est basé sur l’uniforme des officiers japonais.

Par la suite, le président Mao Zedong ayant été vu et photographié à de nombreuses reprises en portant ce costume, cet habit a pris le nom de « costume Mao ».

Le costume original comporte quatre poches. Ces poches sont connus pour avoir des implications culturel car ils représenteraient les quatre vertus de la culture chinoise : la loyauté, la fidélité, le discernement et le courage. Les cinq boutons du costume représenteraient les cinq branches du gouvernement chinois. Il est porté avec un pantalon assorti.

costume mao

Plus récemment, le Zhongshan a laissé sa place au costume occidental plus classique. Les politiciens chinois portent majoritairement un costume trois pièces noir et blanc au détriment de ce vêtement traditionnel. Cependant depuis l’arrivée au pouvoir de Deng Xiaoping, le costume Mao fait son retour en tant qu’uniforme diplomatique mais également vêtement de soirée.

Les vêtements des minorités ethniques

Certains pays, comme le Japon, la Corée, ou encore la France sont des pays mono-ethniques. La Chine a connu de multiples ethnies vivant à travers les âges. Encore aujourd’hui, de nombreuses ethnies vivent en Chine.

L’ethnie majoritaire en Chine sont les Han. Les minorités ethniques en Chine sont donc les non Han. La Chine reconnaît officiellement 55 groupes de minorités ethniques en plus de la majorité Han. En 2010, la population combinée des groupes minoritaires officiellement reconnus représentait seulement 8,49 % de la population de la Chine continentale.

Cette variété ethnique nous offre également leurs lots de vêtements traditionnels !

habits minorité ethnique

Très marqué par leur histoire, leur culture ou encore leur religion, les vêtements traditionnels des minorités ethniques sont très fleuris, colorés et distinctifs !

Les 5 grandes variations des vêtements traditionnels chinois

Les grands défilés de mode n’existaient pas à l’époque. La Chine étant un très grand territoire, il arrivait qu’un même vêtement soit très différent à l’ouest et à l’est du pays. On notait donc des variations selon les époques, les régions ou encore la hiérarchie sociale.

1.      Le design

Les vêtements traditionnels chinois adoptaient généralement une coupe droite et étaient de forme assez libre. En outre, l'harmonie générale de la tenue était également très importante.

2.      La couleur

A l’époque, vous ne pouviez pas porter un vêtement de n’importe quelle couleur. Par exemple, le rouge, le jaune et le violet ont toujours appartenue à l’empereur et la famille impériale exclusivement. Seules une impératrice ou des épouses officielles pouvaient porter le vrai rouge, cette couleur était interdite aux concubines.

Le rouge est de nos jours très utilisé pour la robe de mariage traditionnelle, car cette couleur porte chance. Enfin, même si cette habitude se perd, le blanc est initialement porté lors des funérailles.

mariage chinois

3.      Le genre

Les vêtements des femmes étaient plus variés que ceux des hommes. Par rapport aux vêtements pour hommes, les vêtements pour femmes comportaient plus d'ornements comme des bijoux de jade accrochés ou encore de superbes motifs brodés.

4.      Les matériaux

Traditionnellement, ce sont le lin, le coton et la soie qui ont le plus souvent servis à la conception des vêtements chinois.

Pendant la dynastie Ming (1368-1644), selon la politique de restriction des affaires du gouvernement, les hommes d'affaires n'avaient pas le droit de porter des vêtements en soie, même s'ils étaient riches. Plus tard cette loi a bien sûr été levé.

5.      L’histoire

L’histoire de chaque dynastie a évidemment un énorme impact sur la création des vêtements. Selon la richesse du pays ou encore la minorité au pouvoir, les vêtements officiels pouvait être très différents.

Des vêtements ancrés dans la culture chinoise

Vous connaissez désormais les vêtements traditionnels les plus populaires de l’empire du milieu ! Ces habits ont tous un style différent mais chacun a son propre charme. Entre un Hanfu qui peut paraitre très féérique et un Qipao qui peut être très classe, on voit une nette différence !

robe traditionnel chinoise

Connaitre ses vêtements et leur histoire vous permet d’en savoir plus sur la culture chinoise. Cela permet de mieux comprendre certaines choses comme la tenue pour les mariages ou encore le costume formel pour les travailleurs chinois.

Sur Univers de Chine, nous vous proposons plein d’objets issus ou inspirés de la culture chinoise, dont une grande partie de ces vêtements. Si avoir un de ces mythiques habits de style chinois vous intéresse, n’hésitez pas à aller voir notre collection en cliquant sur l’image ci-dessous !

bannière-pub-vetement-chinois-femme