🐼 Nouvel an chinois : délais de livraison fortement impactés 🐼
Empereur-de-jade-souverain-du-ciel

Mythologie chinoise -

L'Empereur de Jade : Le souverain du ciel

Qui est l’empereur de Jade ? D’où vient-il et quel est son rôle ?

L'Empereur de Jade est non seulement une figure marquante de la mythologie chinoise, mais aussi l'une des divinités les plus importantes du taoïsme et de la religion populaire chinoise.

Chez Univers de Chine, nous sommes passionnés de culture chinoise, nous allons donc vous apporter les réponses de manière la plus précise que possible.

Dans cet article, vous découvrirez :

  • L’histoire de la fête de la lune
  • Les traditions de cette célébration
  • Les légendes autour de ce festival

Après votre lecture, vous saurez tout sur ce souverain des cieux !

Sans plus tarder, découvrons ensemble l’empereur de Jade.

Empereur-de-jade

L’empereur de Jade en Chine

Aujourd'hui, l'Empereur de Jade est considéré comme le souverain suprême du Ciel, guidant les affaires des mortels par le biais d'une bureaucratie qui n'est pas sans rappeler celle de la Chine impériale. 

Si l'on considère l'importance de l'empereur de jade en tant que souverain du ciel, l'histoire de son culte est assez particulière. Dans les premiers écrits taoïstes, il était soit une divinité mineure, soit pas du tout mentionné. En fait, ce n'est que plus tard, sous la dynastie Tang, que l'Empereur de Jade est devenu une divinité importante. Outre sa signification religieuse, l'Empereur de Jade apparaît également dans de nombreux mythes chinois.

Devenir l'empereur de Jade : Le folklore populaire de Zhang Denglai

L'Empereur de Jade est connu sous de nombreux noms. Dans la langue chinoise, il est connu sous le nom de Yu Huang ou de Yu Di. Il est officiellement connu sous le nom d'Empereur de Jade du mois d'août pur, ou de Personnage de Jade du mois d'août, et officieusement sous le nom de Grand-père céleste. 

Empereur-de-jade-au-ciel

Il existe deux histoires concernant l'origine de l'Empereur de Jade, qui, curieusement, se contredisent. L'une d'elles est un conte populaire, tandis que l'autre est dérivée du taoïsme. Dans la première, l'Empereur de Jade est décrit comme ayant atteint sa position par pur hasard, tandis que dans la seconde, il est décrit comme l'ayant gagnée grâce à sa vertu personnelle et à la culture du Tao.

Selon le conte populaire, l'Empereur de Jade était à l'origine un mortel du nom de Zhang Denglai. On dit qu'il était un petit fonctionnaire ou un simple soldat qui vivait à la fin de la dynastie Shang (1570 – 1045 av. J.-C.) et au début de la dynastie Zhou. Zhang Denglai est l'une des nombreuses personnes qui sont mortes pendant la guerre civile qui a entraîné le renversement de la dynastie Shang. 

Comme il a combattu pour la dynastie Zhou, Zhang Denglai a été récompensé à titre posthume. Ces récompenses ont été distribuées par Jiang Ziya, un noble qui a contribué au renversement de la dynastie Shang. Un à un, les postes les plus élevés de la hiérarchie céleste ont été pourvus, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que la fonction d'empereur de Jade.  

Empereur-de-jade-et-sa-cour

L'histoire raconte que Jiang Ziya se réservait la première place. Cependant, lorsqu'on lui proposa le poste d'empereur de Jade, il s'arrêta, avec la courtoisie habituelle et dit au peuple "deng lai", ce qui signifie "attendez une seconde", afin de pouvoir réfléchir à l'offre.

Zhang Dengai, entendant son nom mentionné par Jiang Ziya, saisit l'opportunité, s'avança, se prosterna devant Jiang Ziya, et le remercia pour la nomination en tant qu'Empereur de Jade. Réalisant son erreur, Jiang Ziya était sans voix, mais il était déjà trop tard.

 Accessoire-chinois-ombrelle

Un autre point de vue : l'histoire d'origine taoïste

En revanche, l'histoire d'origine taoïste de l'Empereur de Jade est très différente. Dans cette version des faits, l'Empereur de Jade était à l'origine le prince héritier du Royaume de la pure félicité et des majestueuses lumières et ornements célestes. Selon cette histoire, l'Empereur de Jade est né d'une vierge. 

Comme le roi était un homme âgé et malade, sa reine pria pour qu'un héritier hérite du trône. Une nuit, elle eut une vision du philosophe taoïste Laozi, et devint alors miraculeusement enceinte. Dès son enfance, l'Empereur de Jade était différent de tous les autres enfants. On dit qu'il était capable de marcher et de parler avant ses pairs, et qu'il était incroyablement compatissant, patient et gentil. Enfant, l'Empereur de Jade passait son temps à aider les nécessiteux, faisant preuve de respect et de bienveillance envers toutes les créatures.

Après la mort de son père, l'Empereur de Jade devint le nouveau dirigeant de son royaume et s'assura que tous ses sujets puissent atteindre le bonheur et la prospérité. Cette tâche fut accomplie en quelques années seulement, après quoi l'Empereur de Jade abdiqua

Empereur-de-jade-et-dragons

Après avoir abandonné son trône, l'Empereur de Jade est parti pour la Falaise lumineuse et parfumée, où il a cultivé le Tao. Après une longue période de culture, d'étude et de pratique, l'Empereur de Jade atteint l'immortalité et devient une divinité.

Selon une autre histoire taoïste, qui fait peut-être suite à la précédente, l'Empereur de Jade était à l'origine l'assistant de Yuanshi Tianzun, dont le nom se traduit par "Vénérable céleste du commencement primordial" ou "Seigneur primordial du ciel". Yuanshi Tianzun est l'un des Trois Purs, et on pense qu'il a personnellement choisi l'Empereur de Jade pour être son successeur. On pense également que l'Empereur de Jade sera succédé par le "Maître céleste de l'Aube de Jade de la Porte d'Or".

De dieu mineur à divinité taoïste suprême

Historiquement, l'Empereur de Jade était une divinité mineure ou inconnue avant la dynastie Tang. Ce n'est que durant cette période que le statut de l'Empereur de Jade dans le panthéon taoïste a été élevé. Avec le temps, l'Empereur de Jade a été vénéré par les croyants comme la divinité suprême du taoïsme, et les écrivains et poètes qui ont écrit à son sujet l'ont reconnu comme tel. 

Empereur-de-jade-dessin

Dans la religion populaire, l'Empereur de Jade était considéré comme l'équivalent céleste de l'empereur chinois et remplaçait des divinités plus anciennes telles que Tianweng ("Père Ciel") et Zhang Tiandi ("Empereur Céleste Zhang"), qui étaient auparavant vénérées comme les "souverains du Ciel".

Toutefois, à la fin de la dynastie Song, l'empereur de Jade a perdu sa position de divinité d'État. Néanmoins, des offrandes pouvaient encore être faites à l'empereur de Jade, mais uniquement à titre personnel. Bien que l'empereur de Jade ait perdu son statut de divinité "officielle", il était toujours vénéré comme divinité suprême par le peuple chinois.

À un moment donné, il a même reçu le titre bouddhiste Qingjing Ziran Juewang Rulai ("Roi pur de l'illumination naturelle, Tathagata"). C'est un exemple de la fluidité du taoïsme et du bouddhisme en Chine, et de la façon dont les divinités d'un panthéon peuvent être assimilées à un autre.

Empereur-de-jade-sur-son-trone

L'Empereur de Jade dans la mythologie, les contes populaires et la littérature chinoise

Un conte populaire impliquant l'Empereur de Jade concerne la création du zodiaque chinois. Il existe plusieurs variantes de cette histoire, mais la plupart d'entre elles tournent autour d'une course vers le palais de de Jade. Afin de sélectionner les douze animaux du zodiaque, l'empereur de Jade a envoyé des lettres à tous les animaux du monde, les informant que les douze premiers animaux qui arriveraient à son palais seraient inclus dans le zodiaque.

Cette divinité est aussi un personnage de l'une des œuvres les plus connues de la littérature chinoise, le Voyage en Occident, écrit par Wu Cheng'en au 16e siècle, sous la dynastie Ming. Dans ce roman, l'empereur de Jade fait l'expérience plutôt malheureuse d'avoir affaire à Sun Wukong, également connu sous le nom de Roi des singes, l'un des personnages principaux de l'histoire. Sun Wukong était un puissant fauteur de troubles qui voulait atteindre l'immortalité. Avant sa rencontre avec l'empereur de Jade, Sun Wukong avait déjà semé le trouble dans le palais sous-marin d'Ao Guang, le roi dragon de la mer de l'Est, et dans le monde souterrain. 

Ces actions ont attiré l'attention de l'Empereur de Jade sur Sun Wukong qui, afin de garder un œil sur le Roi Singe et d'éviter tout autre conflit, a décidé de lui donner le poste de Gardien des Chevaux Célestes, un poste insignifiant dans la bureaucratie céleste.

Sun-wukong-contre-le-palais-de-jade

Bien que Sun Wukong ait été initialement ravi de son poste, sa joie s'est transformée en colère lorsqu'il a découvert qu'il s'agissait en fait d'un poste bas de gamme et de peu d'importance. Il a donc quitté le Ciel et est rentré chez lui, à la montagne des fruits en fleurs, où il s'est proclamé Grand Sage égal au Ciel. 

En d'autres termes, Sun Wukong se rebellait contre l'Empereur de Jade, qui rassembla à son tour une armée céleste pour écraser le Roi des Singes et ses partisans. L'armée de l'Empereur de Jade n'a cependant pas réussi à vaincre Sun Wukong. Afin d'éviter tout nouveau conflit, l'empereur de Jade autorisa Sun Wukong à utiliser son titre, qui, soit dit en passant, était un titre vide, et lui accorda le poste de gardien du Jardin des pêches céleste.

Sun Wukong a toutefois abusé de sa position et a fini par manger la plupart des pêches du jardin. De plus, le Roi des Singes a fait échouer le banquet des pêches immortelles avant l'arrivée des invités, car il avait appris qu'il n'avait pas été invité à cause de sa rudesse. Après avoir causé de tels problèmes, Sun Wukong s'est enfui dans sa montagne une fois de plus, pour attendre l'arrivée des troupes célestes. Sun Wukong fut finalement capturé après une longue bataille et amené au Ciel pour être exécuté. Malheureusement, le corps du roi des singes étant devenu indestructible, il fut décidé de le mettre dans la fournaise des huit trigrammes de Laozi pendant 49 jours.

Sun-wukong-bataille

Les dieux s'attendaient à ce que Sun Wukong soit réduit en cendres, mais au contraire, il en sortit complètement indemne. Le Roi des Singes enragé fait des ravages dans le Ciel, et l'Empereur de Jade, impuissant, demande l'aide du Bouddha dans le Paradis de l'Ouest. Le Bouddha vainc Sun Wukong et le Roi des Singes est emprisonné sous la Montagne des Cinq Éléments pendant les siècles suivants, jusqu'à ce qu'il soit libéré par le moine chinois Tang Sanzang. La suite de l’histoire est dans le livre “le pèlerinage vers l’occident”.

L'Empereur de Jade, chef de la bureaucratie céleste

Dans la religion populaire, l'Empereur de Jade est normalement perçu comme le chef de la bureaucratie céleste. L'administration céleste est divisée en différents bureaux, chacun dirigé par une divinité bureaucrate, et est en charge d'un domaine spécifique. Cette bureaucratie s'étend même aux niveaux local et familial. 

Chaque localité est censée avoir son propre dieu de la ville, tandis que chaque famille a son propre dieu de la cuisine. Selon la religion populaire chinoise, les dieux des cuisines retourneraient au Ciel pendant le Nouvel An. Ces dieux rapportaient à l'Empereur de Jade tout ce qu'ils avaient vu se passer dans la famille au cours de l'année précédente. 

L'empereur de Jade décidait alors si la famille devait être récompensée ou punie l'année suivante. D'où la tradition d'offrir des sucreries au dieu de la cuisine pendant le Nouvel An, afin de l'amadouer ou de lui rendre la bouche si collante qu'il ne pourrait pas transmettre son rapport à l'empereur de Jade. À l'époque moderne, l'Empereur de Jade sert toujours de juge mythique des bonnes actions d'une personne

En dehors de la Chine, l'Empereur de Jade est apparu comme un personnage dans la bande dessinée et la série animée japonaise Fushigi Yugi (1992) de Yuu Watase, et dans la série télévisée de science-fictions américaine Stargate SG-1.

Une divinité qui traverse les âges

L'Empereur de Jade, en tant que souverain suprême du Ciel, est sans aucun doute l'une des divinités les plus importantes du taoïsme et de la religion populaire chinoise. En outre, il est également une figure importante de la culture chinoise, puisqu'il apparaît dans la mythologie, les contes populaires et la littérature chinois. 

Il est intéressant de noter que les différentes sources ont tendance à dépeindre l'Empereur de Jade différemment, et que ces représentations peuvent parfois même se contredire. Néanmoins, l'Empereur de Jade reste une divinité très vénérée par les adeptes du taoïsme et de la religion populaire chinoise.

Si la culture chinoise vous plaît, n'hésitez pas à aller visiter notre boutique, ou bien à vous renseigner sur d'autres sujets disponibles dans notre blog !

Bracelet-chinois-bannière