cinéma chinois

La Chine aujourd'hui -

Cinéma chinois

de lecture

Le cinéma est apparu en Chine il y a une centaine d’années. Il est appelé Dian Ying 电影, traduit par « image/ombre électrique ». Inspirer de l'opéra chinois, le cinéma connait aujourd'hui son heure de gloire.

Le cinéma chinois, contrairement aux autres arts comme l’opéra ou encore la musique, fait son entrée bien plus tard dans l’histoire de l’empire du milieu. Le début du cinéma chinois commence au XXème siècle, à la fin de l’empire des Qing et connaît de multiples péripéties.

Le début de l’histoire du cinéma chinois

La toute première projection de films en Chine était à Shanghai en 1896, un an tout juste après la création du cinéma en France. Le premier film chinois sera filmé en 1905. Il s’agit de trois extraits d’un opéra traditionnel de Pékin appelé Dingiun Mountain.

En 1911, la création de la République de Chine met Shanghai sur les devants de la scène, en présentant la ville comme la capitale culturelle du pays, laissant la capitale Beijing aux mains du gouvernement. Les premiers films sont donc majoritairement réalisés à Shanghai.

Un des premier cinéma chinois

Comme le cinéma n'en est qu'à ses débuts, la majorité des films muets chinois de cette époque n'étaient que des sketchs de bandes dessinées ou des courts métrages d'opéra. Il s'agit d'une période de cinéma expérimental, surtout sur le plan technique.

Ensuite, le monde de l'audiovisuel connaît beaucoup d’évolution, notamment du muet au parlant. Le premier film à utiliser la technologie du son sur disque se nomme Sing-Song Girl Peony et sort en 1931 dans les salles sombres.

A partir de 1930, le cinéma connaît son premier âge d’or dans l’empire du milieu. Il est surtout utilisé pour propager de nouvelles idées et proposer de beaux films esthétiques. Durant ces années, on note une hausse de tension entre les nationalistes et les communistes chinois qui se reflète dans les films produits.

Sing Song Girl Peony

A partir de 1937, les japonais envahissent la Chine et prennent possession de la ville de Shanghai. Les cinéastes s’installent donc principalement à Hong Kong et Chongqing pour poursuivre leurs œuvres. Ceux qui sont restés à Shanghai travaillent principalement dans les concessions étrangères. Etre cinéaste durant cette période était très difficile.

Le premier long métrage d’animation chinois, Princess Iron Fan, sort en 1941 et inspire beaucoup les japonais pendant la guerre. Cependant, de 1941 jusqu’à la fin de la guerre, l’industrie cinématographique est sous contrôle japonais, ce qui freine énormément les productions et la créativité.

princess iron fan

Après la guerre, deuxième âge d’or du cinéma chinois

Après la guerre et donc l’occupation japonaise, la production des films à Shanghai reprend de plus belle. La révolution communiste en 1949 va malheureusement interdire à partir de 1951 beaucoup de films étrangers et de films réalisés par des nationalistes.

Cela freine de nouveau la production de films, menant à une tirade de la censure cinématographique chinoise. Mais bien que les films disponibles soient quasi-exclusivement des films à tendance communiste, la fréquentation des cinémas par les chinois augmente.

Suite à cela, un nouvel obstacle vient freiner le cinéma chinois : la révolution culturelle. C’est une période très dure pour les chinois durant laquelle les maoïstes, principalement des jeunes appelés « gardes rouges » supportant les idées de Mao Zedong, détruisent une partie du patrimoine chinois pour une question de lutte de pouvoir. Cette période restreint très sévèrement les productions cinématographiques de 1967 à 1972.

révolution culturelle

Entre la prise de pouvoir par Mao Zedong et sa mort (1949 – 1976), le cinéma n’était malheureusement pas la priorité. La majorité des films produits étaient des films de propagande du communisme chinois. Cependant, Hong Kong, possession anglaise à l’époque et Taïwan, indépendant du régime de Pékin, produisaient déjà des films qui seront reconnus comme de grands courants cinématographiques.

Affiche de propagande chinoise

C’est encore une fois les hongkongais et les taïwanais qui sont les plus libres de visionner les longs-métrages chinois, au détriment des autres habitants de l'empire du milieu..

La cinquième génération, un nouvel espoir pour le cinéma chinois

Finalement, l’industrie de l'audiovisuelle prospère de nouveau à partir des années 80 en proposant des films laissant transparaître les traumatismes laissés par le passé et la révolution culturelle notamment.

Cette cinquième génération de cinéastes offre une popularité croissante au cinéma chinois auprès du reste du monde, surtout auprès du public occidental qui aime de plus en plus visionner leurs films.

Dès les années 80, cette nouvelle vague produit des films de plus en plus qualitatifs et commence même à gagner des prix internationaux lors des festivals. On citera par exemple :

  • La légende de la montagne de Tianyun (1980) de Lu Yanzhou, film post-révolution culturelle traitant des victimes de cette dure période.
  • Un et huit (1983) de Zhang Junzhao, histoire de huit criminels et d’un officier mandarin déserteur de l’armée chinoise pendant la guerre.
  • La Terre Jaune (1985) de Chen Kaige, qui présente dans ce film les régions les plus oubliés de Chine possédant pourtant une grande richesse.

La terre Jaune

  • La ville des hibiscus (1986), ce film nous montre la vie d’une jeune femme durant la révolution culturelle.
  • Le Sorgho rouge (1987) de Zhang Yimou, l’histoire d’une femme en 1930 cultivant du sorgho et résistant contre l’armée japonaise. Premier film chinois à obtenir un Ours d’or au festival du film de Berlin
  • Qiu Ju, une femme chinoise (1992), film traitant de l’honneur d’une famille humiliée en public. Premier film asiatique à remporter un Lion d’or à la Mostra de Venise.
  • Adieu ma concubine (1993) de Chen Kaige, amis d’enfance jouant sans cesse un très célèbre opéra chinois, les menant à de nombreuses péripéties. Premier film chinois à remporter une Palme d’or au festival de Cannes.

Adieu ma concubine

La sixième génération, le nouveau cinéma

En 1989, les manifestations de la place Tian’an’men sèment beaucoup de confusion dans l’esprit des chinois. Suite à cet événement tragique, naît la sixième génération. Sortant un peu du système classique, cette génération opte pour des films un peu plus ouverts aux cinémas internationaux.

A partir des années 2000, le modèle commercial des films chinois est démontré comme viable, surtout auprès du jeune public. Le box-office croît d’année en année au cours du nouveau millénaire et le record de recettes est sans cesse battu. Rien qu’en 2017, 5 films parmi les 10 plus distribués en Chine sont des films nationaux. Parmi les meilleurs films en Chine, on peut citer :

  • Perdu en Thaïlande (2012), film de comédie mettant en scène deux businessman qui partent en Thaïlande pour sécuriser leurs actions. Premier film à atteindre les 1 milliard de Yuan au box-office.
  • Monster Hunt (2015), film fantastique-aventure où les hommes et les monstres vivent en paix sur la terre jusqu’au jour où les hommes décident de les chasser. Premier film à atteindre les 2 milliards de Yuans au box-office.

Affiche du film Monster Hunt

  • La sirène (2016), film de comédie fantastique, où une sirène doit assassiner un promoteur immobilier menaçant leur écosystème. Premier film aux effets spéciaux très amusant à atteindre les 3 milliards de Yuans au box-office.
  • Wolf Warrior 2 (2017), film d’action racontant l’histoire d’un ancien membre des forces spéciales chinoises devenu mercenaire. Ce blockbuster est le plus grand succès au box-office en Chine continentale à l’heure actuelle, dépassant les 3.4 milliards de Yuans de recette en 13 jours seulement.

 Wolf Warrior

L’industrie cinématographique chinoise aujourd’hui

Aujourd’hui, la Chine possède le plus grand complexe de production cinématographique et théâtrale au monde, dont les plus grands studios de cinéma.

Cette industrie cinématographique chinoise est troisième en production de long métrage et seconde en termes de recettes au box-office (6.58 milliards de dollars en 2016). C’est en Chine qu’on trouve le plus grand nombre de salles de cinéma.

salle de cinéma chinoise

En Chine, une loi interdit les contenus qui peuvent porter préjudice à la dignité, l’honneur ou l’intérêt de la République Populaire de Chine. Une autre loi approuvée par le Comité du congrès national du peuple encourage le cinéma à promouvoir les valeurs fondamentales socialistes.

En général, les films sont proposés dans les salles de cinéma pendant un mois, mais les studios peuvent demander à prolonger cette période.

Les acteurs chinois, de toutes les générations, sont encore à l’heure actuelle très peu connus en Europe, mais sont de véritables stars en Chine. Si des noms comme Yang Yang, Wang Xueqi, Feng Shaofeng ou encore Fan Bingbing ne vous disent rien, peut-être que dans un futur proche, ils vous seront plus familiers.

Fan Bingbing

Les nouveaux cinéastes nous proposent aujourd’hui des films variés et modernes adaptés mais également beaucoup de films traitant de chaque dynastie chinoise. Le niveau de chinois utilisé dans les films est très souvent de niveau intermédiaire, mais pas d’inquiétude, vous aurez très souvent des sous-titres, vous n’aurez pas besoin d’apprendre le chinois et d’avoir un niveau courant !

Hollywood s’est naturellement rapproché du marché chinois du cinéma pour proposer de plus en plus d’œuvres de qualité. Ils ne sont pas rivaux, mais ont plus tendance à travailler main dans la main en coproduction pour proposer de nouveaux grands blockbusters qui sont souvent de francs succès.

Les films chinois populaires

Les films de sabres chinois 武侠片 Wu’Xia’Pian, ou plus connu chez nous occidentaux comme « film de Kung Fu », sont clairement les films chinois les plus populaires sur le marché étranger et plus particulièrement en occident. Ils sont très souvent influencés par les romans chinois et l’opéra chinois.

L'industrie hongkongaise domine depuis très longtemps maintenant ce genre de film. Les films de Kung Fu ont mis en lumière les incroyables talents de Bruce Lee, Jackie Chan, Jet Li et plus récemment Donnie Yen.

Ip man 2

Le premier film d’arts martiaux est L’incendie du monastère du Lotus rouge (1928). Il a très vite connu un très grand succès, surement dû au fait qu’il s’inspire des valeurs traditionnelles chinoises et non étrangères.

Certains acteurs comme Bruce Lee sont devenus de véritables légendes en Chine mais également dans le monde entier. Chaque bande-annonce de ses films ont créé un engouement spectaculaire !

Bruce Lee

SI vous appréciez les tenues que porte les acteurs dans les films de kungfu, sachez qu'il s'agit de Tangzhuang ! Ce sont des vêtements traditionnels encore très appréciez aujourd'hui.

tangzhuang,-veste-chinoise

Quelques réalisateurs cinématographiques chinois

Si un jour vous vient l'envie de regarder des films chinois, n'hésitez pas à consulter la filmographie des grands cinéastes suivants, ils sont considérés comme parmi les meilleurs réalisateurs de films chinois :

  • Tsui Hark (nom chinois : 徐克Xu Ke)

Né en 1951 dans un petit village au Viet Nam. Il a révolutionné le genre du film de combat en produisant des films laissant transparaître son goût pour l’action et la culture chinoise. Parmi ces films, on peut citer Zu, guerriers de la montagne magique (1983), Histoire de fantôme chinois (1987) ou encore Il était une fois en Chine (1991).

  • John Woo

Ce réalisateur et scénariste est originaire de Canton et se rend très jeune à Hong Kong (9 ans seulement). Comme sa famille était très pauvre, il a dû compter sur les associations caritatives américaines pour faire des études. Il a donc tout naturellement développé une admiration et une reconnaissance pour les Etats-Unis très tôt. Ses films les plus considérables sont : Le Syndicat du crime (1986), Volte-Face (1997) et Les Trois Royaumes (2008).

  • Ang Lee (nom chinois : 李安 Li An)

Ce créateur est né à Taïwan en 1954. Il se rapprocha des « passeurs de culture », qui sont des intellects chinois qui ont dû quitter le pays. Grâce à ses relations avec eux, il créa des films qui relient la culture chinoise et la culture occidentale. Deux œuvres connues sont Le Garçon d’honneur (1993) et Tigre et Dragon (2000).

 Réalisateur Ang Lee

Le cinéma chinois enfin reconnu

L’industrie du cinéma chinois a connu un chemin long et tortueux, mais jouit aujourd’hui d’une reconnaissance qu’il n’avait pas à l’époque. De plus en plus de films chinois font parler d’eux et cela ne m’étonnerait pas que dans quelques années, de grand blockbusters chinois égalent les superproductions américaines.

Le cinéma chinois est un moyen de toucher du doigt la culture chinoise. L’humour, la fantaisie, la science-fiction, les documentaires, l’amour, tous les thèmes sont certes traités différemment, mais ils n’en restent pas moins intéressants.

maitre d'arme

Je vous encourage donc vivement à regarder un jour, un des films dont je vous ai parlé dans cet article. Que ce soit un ancien film culte, les productions récentes, un court-métrage (comme Bao, créé par les studios Pixar) ou même un film de Kung Fu, tous les films ont leur charme.

J’ai moi-même commencé par Shaolin Soccer (2001), une comédie racontant l’histoire de chinois aux facultés improbables créant une équipe de football. Peut-être êtes-vous admiratif des productions chinoises sans le savoir ?

Vous trouverez pleins de films chinois sur les différentes plateformes de streaming comme Netflix ou même Youtube, mais vous trouverez la plus grande sélection de films sur le site Yiqiyi, cependant tout est écrit en chinois.

Une nouvelle culture s'ouvre à vous

Vous savez désormais tout ce qu'il y a à savoir sur le cinéma chinois ! Regarder des films est un moyen parfait pour se renseigner sur une culture. Grâce aux innombrables genres de thèmes abordés, vous trouverez forcément un film qui vous plaira, que vous soyez cinéphile ou non !

J'espère vous avoir donné envie de regarder l'un des films énumérés plus haut, ou bien même de vous renseigner encore plus sur la culture chinoise !

Si la culture chinoise vous plaît, n'hésitez pas à changer l'ambiance de l'une des pièces de votre maison grâce à des décorations chinoises ! Par exemple, les tableaux chinois sont un moyen parfait pour rendre un salon plus zen et agréable ! N'hésitez pas à regarder notre collection grâce au lien ci-dessous !

tableaux-chinois