les-3-principales-religion-en-chine

Religion -

Les 3 religions principales en Chine

de lecture

Quelles sont les croyances et les religions pratiquées en Chine ? Sont-elles différentes des nôtres ? Et surtout, les connaissons-nous vraiment ? 

Chez Univers de Chine, nous sommes passionnés par la culture chinoise, nous vous apporterons donc la réponse le plus précisément possible.

En Chine, trois religions sont majoritaires. Elles représentent à elles trois la mentalité chinoise moderne et sont encore très pratiquées aujourd'hui. On trouve le Bouddhisme, le Taoïsme et le Confucianisme.

Dans cet article, vous découvrirez :

  • La place de la religion en Chine
  • Les trois religions chinoises principales
  • Les divinités chinoises

Quelles sont les religions en Chine

En général, on distingue cinq religions qui sortent du lot en Chine : le confucianisme, le taoïsme, le bouddhisme, le christianisme et l’islam.

Le Confucianisme et le Taoïsme sont certes très différents dans la croyance, mais liés dans le fait qu’ils apportent des valeurs communes à tous les chinois. C’est pourquoi un chinois pourra très bien se rendre dans un temple Taoïste alors qu’il suit les idéologies du confucianisme. Lorsqu'on parle de religion traditionnelle chinoise, on pense donc à ces deux courants.

temple de religion taoiste

Temple Chinois

Même si ces chiffres sont à prendre avec du recul, dite vous qu’environ :

  • 70% (930 millions) de chinois pratique régulièrement ou occasionnellement la religion traditionnelle chinoise
  • 14% (175 millions) de chinois pratique régulièrement ou occasionnellement le bouddhisme
  • 4% des chinois sont chrétiens (catholiques ou protestants) ou musulmans
  • 12% sont athées, ou du moins se disent sans religion

Il n’est pas étonnant de voir que les trois religions les plus présentes sont le taoïsme, le confucianisme et le bouddhisme. Ce sont en effet, ces trois religions qui ont le plus impactées la Chine et les valeurs de leur société.

C’est pourquoi ces trois religions sont appelées les « trois piliers » de la société chinoise ancienne. En tant que philosophies et religions, ils ont non seulement influencé la spiritualité, mais aussi le gouvernement, les arts, la science et la structure sociale.

Au lieu qu'une tradition prenne le dessus et pousse les autres, les trois philosophies ont influencé la société les unes à côté des autres, se sont changées mutuellement et se sont parfois mélangées. Comprendre l'interaction unique entre ces trois traditions permet de mieux comprendre la société chinoise ancienne, ainsi que celle des temps modernes.

Pour nous européen, le taoïsme, le confucianisme et le bouddhisme sont assez peu connus. Je vais donc essayer de vous expliquer les grandes lignes de ces religions.

Le confucianisme en Chine

Statue de confucius

Statue de Confucius

Depuis le début, je répète que le confucianisme est une religion, mais il est en réalité bien plus proche d’une philosophie de vie que d’une religion ou des cultes en général.

Le confucianisme était, et est toujours, un mode de vie pour les chinois. Son fondateur est un philosophe qui aurait vécu de 551 à 479 avant J.C. A cette époque, la Chine rencontrait une détérioration de ses principes traditionnels, notamment à cause d’états politiques concurrents.

Confucius a traduit des anciens préceptes et textes religieux pour créer une directive de mœurs sociaux. Il a revu la manière dont les interactions devaient être faites, que ce soit en famille, en public ou même au sein du gouvernement. 

Confucius considérait que chaque aspect de la vie était constitué d'obligations entre les personnes et les entités, mais aussi de rituels pour transmettre la dépendance mutuelle entre elles.

Son enseignement est donc basé sur l’humanisme, avec pour trait principal : traite les autres comme tu voudrais être traité. Selon le confucianisme, si tout le monde remplissait son rôle et ses obligations avec respect et gentillesse, alors l’état fonctionnerait mieux.

confucius

Il est également important de comprendre que Confucius ne se concentrait pas sur les préoccupations spirituelles (comme les dieux ou l’au-delà par exemple). Cela explique pourquoi on se rapproche bien plus d’une philosophie de vie que d’une religion, même si la plupart des gens considère le confucianisme comme une religion. 

La pensée chinoise peut sembler très confucéenne tant les chinois préfèrent agir dans le respect que dans l'affrontement. Le gouvernement chinois et le parti communiste chinois encouragent ces pensées confucéennes, car cette religion populaire encourage le bon fonctionnement de l'État.

La structure de la société chinoise et son accent sur les rituels, le respect, l'obligation familiale, le culte des ancêtres et l'autodiscipline, reste fortement influencée par Confucius et ses enseignements.

Intéressons nous maintenant au taoïsme.

La place du taoïsme en Chine

temple taoiste

Temple taoïste en Chine

Le taoïsme s’est développé peu après le confucianisme, il y a environ 2000 ans. Le taoïsme s’intéresse principalement aux éléments spirituels de la vie, surtout la nature de l’univers. Le fil directeur est donc « la Voie », qui serait un ordre naturel harmonieux entre le monde et les humains.

Les hommes doivent respecter le « Tao » et s’y soumettre, donc ne faire que des choses conformes au Tao. Le Tao respect le concept du « wu’wei » (无为), qui se traduit par « non-action ». Cela signifie qu’il faut aller dans le sens de la nature du monde et donc ne pas s’efforcer à satisfaire ses désirs. Le Tao est souvent représenté par le Yin et le Yang.

On peut en quelque sorte comprendre que le taoïsme et le confucianisme s’opposent,  car là où le confucianisme se préoccupe de la morale humaniste, de la société et du gouvernement, le taoïsme considère que toutes ces choses ne font pas partie du Tao.

Les taoïstes mettent plus d’importance à la longévité, que ce soit celle du corps ou de l’âme. Une partie importante de cette religion est d’atteindre l’immortalité spirituelle et ne faire plus qu’un avec la nature.

temple de shouzhen

Les idées taoïstes et confucéennes, malgré leur différence, ont apporté énormément à la société chinoise. Par exemple, le taoïsme a permis le développement de la littérature, des arts et surtout des sciences. L’importance que les taoïstes apportent à la nature et à son observation a notamment permis la création de la médecine chinoise.

Toutes les années d’observation et d’expérimentations en médecine ont permis d’améliorer la longévité des chinois, sans parler de l’énorme contribution que cela a apportée aux sciences du corps et de la santé.

La troisième religion qui nous intéresse est le bouddhisme.

Le bouddhisme en Chine

bouddhisme en chine

Statue de Bouddha géante, Hong Kong

La troisième grande religion chinoise n’est pas née en Chine contrairement aux deux autres mais en orient, et plus précisément en Inde. Le bouddhisme a été fondé par Siddhârta Gautama, également appelé le Bouddha, qui a vécu vers le sixième siècle avant J.C.

Le bouddhisme apporte également une certaine philosophie de vie. Il se concentre sur le développement personnel et l’apprentissage de connaissances approfondies.

Les pratiques religieuses ne sont pas les mêmes qu'en occident. Dans un temple, on assistera bien plus à des séances calmes de méditation qu'à des prières ou à des offrandes pour les divinités. 

Les bouddhistes cherchent à atteindre l'illumination par l'apprentissage spirituel et la méditation. Ils croient en la réincarnation et au fait que la vie est impermanente et pleine de souffrance et d'incertitude. Le moyen de trouver la paix est d'atteindre le nirvana, un état de joie qui dépasse la souffrance humaine.

Il existe de multitude branches du bouddhisme, la différence entre ces branches étant que les pratiquants mettent l’accent sur divers aspects du bouddhisme.

Moines tibétains

Moines tibétains

La région chinoise la plus connue pour la pratique du bouddhisme est le Tibet. Les moines tibétains sont très nombreux dans cette région reclus du monde. Si les bracelets tibétains vous intéressent, vous pouvez en trouver dans notre boutique.

bracelet-chinois

Le taoïsme et le bouddhisme sont assez similaires sur certains points (notamment sur la pratique de la méditation et le respect de la nature).

C’est pourquoi lorsque le bouddhisme est arrivé en chine vers le premier siècle de notre ère, il influence le taoïsme (sur sa structure institutionnelle par exemple), qui lui-même influence le bouddhisme. Une concurrence s’est donc créée entre les deux religions pour obtenir le plus d’adeptes et donc une plus grande influence.

Le bouddhisme a également énormément apporté au monde chinois. Il se manifeste dans l’art, l’architecture et la littérature chinoise.

temple bouddhiste dans la montagne

Découvrons maintenant la place des divinités chinoises dans la culture traditionnelle.

Les divinités chinoises

Dans la mythologie chinoise, il existe également des divinités. La création de ces divinités n'est pas forcément liée à une religion précise, mais plutôt à l'histoire. Comme ce n'est pas le sujet principal ici je vais vous expliquer très brièvement :

La civilisation chinoise a, selon l'histoire, commencé avec l'arrivée de l'empereur Huangdi. Si l'on en croit les traditions, Huangdi est un être divin venant du ciel pour unifier la Chine.

Durant cette période, chaque chose de la vie humaine est créée ou dirigée par un dieu céleste (qui avait une forme humaine ou fictive). Aucun dieu n'a l'avantage sur les autres, on parle bien d'un partage de pouvoir  Si vous discutez avec un Taoïste ou un bouddhiste, la région d'où il vient et ses croyances, un dieu peut avoir une fonction ou un nom différent.

Divinité chinoise

 Divinité chinoise 

On trouve souvent des statues représentatives de ces divinité dans les temples ou les monastères. Encore une fois les dieux peuvent être représentés de façons différentes selon si vous êtes dans un temple à Pékin ou dans un monastère à Shanghai. Tout dépend de la province où vous vous rendez.

La religion en Chine aujourd’hui

Aujourd’hui, on trouve beaucoup moins de chinois qui se disent ouvertement pratiquant de telles ou telles religions. Cependant, cela ne les empêche pas de croire en certaines valeurs que prônent ces religions ou philosophies. La liberté religieuse est totale.

temple taosite de chengdu

Temple dans la ville de Chengdu

En général, les occidentaux trouvent les chinois très respectueux. Je pense que cela est notamment dû à des centaines d’années de philosophie de vie ancrées dans leur société.

Même si je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de parler avec des pratiquants de ces religions, j’ai remarqué que beaucoup de chinois, même jeune, se rendent tout de même dans des temples ou autres endroits religieux, soit dans le but d’attirer la chance (pour des examens ou la bonne santé par exemple) ou tout simplement pour visiter des endroits culturels.

Lorsque nous sommes en Chine, on ressent très bien ces influences que ce soit dans les architectures ou en parlant avec les chinois. Malgré le fait que plusieurs religions se sont battues pendant des centaines d’années afin d’être la religion la plus représentée en Chine, la société chinoise a su retenir les meilleures valeurs de ces philosophies et éduquer son peuple avec.

Vous savez désormais quelles sont les trois religions principales en Chine. N'hésitez pas à en apprendre davantage sur celles-ci et même à visiter des temples chinois ! Ces endroits sont très agréables à visiter et remplis de culture.

porte-bonheur-chinois