🐼 Nouvel an chinois : délais de livraison fortement impactés 🐼
Empereur de Chine

Chine ancienne, Histoire de la Chine -

L'Empereur de Chine, qui est-il ?

Qui sont les empereurs de Chine ? Comment le devenir ? Qui sont le premier et le dernier empereur de Chine ?

Chez Univers de Chine, nous sommes passionnés de culture chinoise, nous allons donc vous apporter les réponses de manière la plus précise que possible.

Les empereurs chinois avaient accès à un pouvoir immense et avaient des responsabilités considérables. Surnommé "fils du ciel", ils avaient le droit divin de régner sur tous les peuples, à condition de régner dans l’intérêt de ces peuples. 

L’empereur était un monarque absolu, entouré d’un groupe de conseillers qui l’aidaient à prendre les décisions. Il était évidemment connu de tous, mais il était pourtant invisible aux yeux du peuple, car reclus dans son palais impérial. Il était particulièrement difficile d’avoir une audience avec celui-ci, mais cela rester le plus grand honneur que l’on puisse avoir. Cet homme puissant était en conséquence tout aussi distant que vénéré dans la Chine ancienne.

Dans cet article, vous découvrirez :

  • Qui devenait empereur de Chine
  • Le premier et le dernier empereur de l’empire du milieu
  • Quelques empereurs connus

Sans plus tarder, découvrons ensemble l’histoire des empereurs de Chine.

Empereur-chinois-Kangxi

Qui devenait empereur en Chine ? 

Les souverains de la dynastie Zhou ont été les premiers à pousser le culte traditionnel des ancêtres en définissant les empereurs comme "fils du ciel" (Tianzi). Le roi Wen des Zhou, (- 1050 avant J.-C.), prétendait que lui et tous ses successeurs avaient reçu le droit de régner, de la part des dieux (du Ciel ou de la Terre). 

Il s'agissait ni plus ni moins d'un mandat du Ciel, appelé le Tianming en chinois, qui est le droit incontestable de gouverner sur tous. Ce rôle sacré permet d’être, en quelque sorte, le porte-parole des dieux sur terre, en plus de comporter la grande responsabilité de prendre des décisions pour le bien du peuple. 

S'il ne gouvernait pas correctement, la Chine souffrirait de terribles catastrophes naturelles telles que des inondations et des sécheresses causées par les dieux et il perdrait le droit de gouverner. Ce mandat du ciel est par ailleurs assez pratique pour expliquer pourquoi les dynasties au pouvoir changeaient au fil des siècles. Ils suffisaient de dire que l’empereur avait perdu la bénédiction du ciel à cause d’une mauvaise gestion. 

Empereur-chinois-et-son-armée

Le souverain doit donc, à tout moment, être guidé par la bienveillance envers son peuple. Certains souverains ont peut-être ignoré de manière flagrante le côté moral de certaines choses, mais l'idée du mandat du Ciel a néanmoins continué à être utilisée comme un argument utile pour légitimer le pouvoir des empereurs. Peu d'empereurs pouvaient se permettre d'ignorer complètement les attentes collectives de leur peuple.

Ainsi, dans la Chine ancienne, le souverain possédait les pleins pouvoir sur de nombreux aspects. Il était le chef de la famille royale, de la noblesse, de l'État, du pouvoir judiciaire et de la hiérarchie religieuse. Naturellement, à sa mort, il allait au ciel et y servait les dieux. 

Grâce à une image divine poussée par les rites et autres coutumes, tous les empereurs de Chine étaient traités avec un grand respect, mais aussi une grande crainte, par toute personne ayant eu la chance d'entrer en contact avec eux. Même pour les fonctionnaires les plus haut-placés, le fait d'accéder à la cour intérieure de la cité interdite et de rencontrer l'empereur (peu y sont parvenus) était l'expérience la plus proche de la divinité qu'ils pouvaient vivre de toute leur existence.

Tableau-chinois

Premier empereur chinois

Le premier souverain à prendre le titre d'empereur de Chine est Shi Huangdi (259-210 avant J.-C.), le fondateur de la dynastie Qin. En effet, son nom même était un titre honorifique signifiant "premier empereur". 

Cet empereur est encore aujourd’hui assez connu pour avoir ordonné la construction d'un immense tombeau gardé par l'armée de terre cuite de Xi’An, une armée de 8 000 guerriers plus vrais que nature, avec des chars et des chevaux, le tout fabriquer en terre-cuite et en argile.

Par la suite, tous les souverains ont pris le titre d'empereur et cette institution, qui a survécu à plusieurs changements de dynasties, n'a pris fin que lors de la révolution de 1911 qui a instauré la République chinoise. 

peinture-empereur-chinois

Comment se déroule la succession des empereurs en Chine

Les empereurs héritent généralement du poste d’empereur de la dynastie dans laquelle ils vivent, à moins qu'ils ne soient les fondateurs de leur propre dynastie et qu'ils aient pris le pouvoir par la force. En général, le fils le plus âgé hérite du titre de son père, mais il arrive qu'un empereur choisisse un autre de ses enfants s'il le juge plus apte à régner.

À l’image des successions des rois en Europe, cette situation engendrait de la rancœur et de la rivalité entre les frères et sœurs, ce qui entraînait souvent des décès et des disparitions mystérieuses. Si un empereur mourait avant que son héritier ne soit adulte, le jeune empereur était alors conseillé par des fonctionnaires de haut rang. 

Parfois, les nouveaux empereurs devaient faire face à des fonctionnaires puissants qui connaissaient mieux les subtilités de la politique de la cour et cherchaient à promouvoir leurs propres ambitions plutôt que celles de l'État. Ainsi, les décès, les suicides et les abdications forcées n'étaient pas inconnus durant la longue lignée des empereurs de Chine. 

Citée-de-l'empereur

Les empereurs chinois connus

Voici une liste non exhaustive des empereurs ayant le plus influencé la Chine durant leur règne :

  • L’empereur Qin Shi Huang (221 av. J.-C. à 210 av. J.-C.) - Qin Shi Huang a été le premier empereur de Chine et le fondateur de la dynastie Qin. Il a unifié la Chine sous un seul gouvernement pour la première fois et a lancé de nombreuses réformes économiques et politiques dans toute la Chine. Il a également fait construire les premiers morceaux de la Grande Muraille de Chine et a été enterré avec l'armée en terre cuite à Xi’An.
  • L'empereur Gaozu (202 av. J.-C. à 195 av. J.-C.) - L'empereur Gaozu a commencé sa vie comme paysan, mais a aidé à mener une révolte qui a renversé la dynastie Qin. Il s'est imposé comme chef et a établi la dynastie Han. Il a réduit les impôts sur le peuple et a fait du confucianisme une partie intégrante du gouvernement chinois.
  • L’empereur Wu (141 av. J.-C. à 87 av. J.-C.) - L'empereur Wu a régné sur la Chine pendant 57 ans. Au cours de cette période, il a considérablement étendu les frontières de la Chine grâce à de multiples campagnes militaires. Il a par ailleurs établi un gouvernement central puissant et a encouragé les arts (notamment la poésie et la musique).
  • L’empereur Taizong (626 à 649) - L'empereur Taizong a aidé son père à établir la dynastie Tang. Une fois empereur, Taizong a mis en œuvre de nombreux changements dans l'économie et le gouvernement qui ont contribué à faire entrer la Chine dans un âge d'or de paix et de prospérité. Son règne est considéré comme l'un des meilleurs de l'histoire chinoise et a été étudié par les futurs empereurs.
  • L'impératrice Wu Zetian (de 690 à 705) - L'impératrice Wu a été la seule femme à gouverner la Chine et à prendre le titre d'empereur. Elle a promu les fonctionnaires en fonction de leur talent et non de leurs liens familiaux. Elle a contribué à l'expansion de l'empire et a réformé des secteurs de l'économie et du gouvernement qui ont permis à la Chine de prospérer.
  • L’empereur Kublai Khan (1260 à 1294) - Kublai Khan était le chef des Mongols qui ont conquis la Chine. Il a établi la dynastie Yuan en 1271 et a pris le titre d'empereur de Chine. Kublai a construit l'infrastructure de la Chine et a établi le commerce avec les pays extérieurs. Il a introduit différentes cultures et différents peuples en Chine.
  • L’empereur Hongwu (1368 à 1398) - L'empereur Hongwu a fondé la dynastie Ming en 1368 lorsqu'il a chassé les Mongols de Chine et mis fin à la dynastie Yuan. Il a créé une puissante armée chinoise et a distribué des terres aux paysans. Il a également établi un nouveau code de lois.
  • L’empereur Kangxi (1661 à 1722) - L'empereur Kangxi a eu le plus long règne de Chine, avec 61 ans de pouvoir. Son règne a été une période de prospérité pour la Chine. Il a élargi les frontières de la Chine et a fait rédiger un dictionnaire des caractères chinois, connu plus tard sous le nom de dictionnaire Kangxi.

Il ne s’agit là que de quelques empereurs de Chine, mais il est à noter que la Chine a connu plus de 500 empereurs durant son histoire, tous les citer est donc difficile.

Impératrice-chinoise

Dernier empereur chinois

Le dernier empereur chinois est un homme connu sous le nom de Pu Yi. Dernier des empereurs mandchous, il a accédé au trône à l'âge de deux ans seulement en 1908. Trois ans plus tard, une révolution a transformé le pays en république. Cependant, bien que son abdication ait été organisée, il a été autorisé à conserver son titre et à vivre dans un “faux état impérial”, entouré de courtisans et d'eunuques. Le petit garçon, en effet, ne se rendait pas compte que quelque chose avait changé, mais comme l'a fait remarquer son biographe Edward Behr, son palais fut la première de ses nombreuses prisons.

La Chine tomba aux mains de seigneurs de guerre rivaux et pendant quelques jours, en 1917, Pu Yi fut rétabli dans ses fonctions d'empereur, puis à nouveau destitué. À l'âge de 16 ans, il reçut quatre photographies de jeunes filles qu'il n'avait jamais rencontrées, parmi lesquelles il devait choisir une épouse impériale et une concubine. Également appelé Henry Pu Yi, il aurait choisi ce nom par admiration pour Henry VIII d'Angleterre.

 À l'âge de 19 ans, en 1924, alors que la Chine est en pleine tourmente, il s'échappe vers la colonie internationale de Tientsin pour se réfugier dans les bras accueillants des Japonais. Ceux-ci lui trouvent une utilité et, lorsqu'ils prennent le contrôle de la Mandchourie en 1931, ils proclament Pu Yi empereur du Mandchoukouo.

Puyi-empereur-de-mandchourie

Il est resté empereur en titre tout au long de la Seconde Guerre mondiale, mais il n'a malheureusement jamais été qu'une marionnette japonaise. En 1945, la guerre se retournant contre les Japonais, il envisagea de fuir au Japon, mais lorsque les Japonais se rendirent, il renonça à son titre et annonça la restitution de la région à la Chine. 

Pu Yi tente alors de se rendre en Corée puis au Japon, mais il est rattrapé par les troupes soviétiques à l'aéroport de Mukden et envoyé en Sibérie où il est maintenu en captivité, dans des conditions confortables, jusqu'en 1950, date à laquelle les Russes le remettent au régime communiste chinois. Pu Yi était sûr qu'il serait exécuté, mais les Chinois l'ont placé dans un centre de gestion des criminels de guerre, avec certains membres de sa famille et d'anciens fonctionnaires et officiers de l'armée du Mandchoukouo. Il était le prisonnier n° 981 et s'occupait du potager de la prison.

Après plusieurs années de "réhabilitation", il a été accepté comme un véritable converti au communisme, un citoyen chinois loyal et il a été officiellement gracié. Il travailla à temps partiel comme jardinier adjoint au jardin botanique de Pékin et épousa en 1962 sa cinquième et dernière femme, une infirmière d'hôpital. Il décède d'un cancer du rein à l'âge de 61 ans, en 1967. Il aura eu le temps de raconté sa vie plus qu’étrange dans son autobiographie, sous les conseils de Mao Zedong et d’autres personnes, trouvant que sa vie valait la peine d’être partagé.

Puyi-dernier-empereur-chinois

La fin des dynasties chinoises

Vous l’aurez sans doute compris, il n’existe plus d’empereur chinois dans notre époque moderne. Tous ces monarques auront dirigé la Chine d’une main de fer et auront même parfois fait progresser le pays vers l’avenir.

L'histoire de ces empereurs sont passionnantes, tout particulièrement celle du premier et du dernier empereur de Chine. Il n’est pas sans dire qu’ils ont sans aucun doute inspirés les dirigeants actuels et futurs.

Si la culture chinoise vous plaît, n'hésitez pas à aller visiter notre boutique, ou bien à vous renseigner sur d'autres sujets disponibles dans notre blog !

Tangzhuang-chinois